Ceci est le premier numéro d’Israc (Qui a fusionné avec Israël Imperial News), journal du comité d’action révolutionnaire israélien (à l’étranger), réalisé par des Israéliens qui se trouvent pour le moment dans différents pays occidentaux.

L’occupation de la rive occidentale et des autres territoires par les forces armées israéliennes n’est pas seulement injuste mais est en plus un crime politique envers tous les peuples du Moyen-Orient – Juifs et Arabes, Israéliens et Palestiniens. Tout en prétendant préserver les Juifs de la persécution et de la discrimination, l'”establishment” sioniste en Israël persécute et discrimine les Arabes palestiniens, leur déniant tout droit civil ou politique.

La soumission de la majorité des Israéliens – mêmes de ceux qui se déclarent eux-mêmes “libéraux” et “socialistes” – à l’idéologie sioniste raciste, soutenue par une suprématie militaire, ne les rends pas moins victimes que le peuple palestinien arabe.

Le conflit du Moyen-Orient, historiquement complexe, n’est pas dû à une contradiction entre Juifs et Arabes comme le proclament les nationalistes de tous bords, mais à une contradiction entre la colonisation sioniste, qui est et a toujours été liée à l’impérialisme, et la population indigène de la Palestine. Davantage, l’existence même de “l’entreprise sioniste” créa le conflit avec les masses du peuple arabe d’un bout à l’autre de la région.

Le peuple palestinien, la première et principale victime du Sionisme, est à présent engagé dans une lutte de libération. Cette lutte pour l’autodétermination n’est pas seulement une juste lutte, mais aussi une lutte qui peut transformer tout le Moyen-Orient.

L’expérience tirée du conflit israélo-palestinien nous confirme qu’un problème national ne peut être réglé par la voie nationaliste. De la même manière que tous les principaux problèmes sociaux et politiques ne peuvent être résolus sur une base nationaliste mais bien par la révolution socialiste ; menée non pas par un régime bureaucratique et répressif, mais par une société nouvelle dans laquelle les peuples, libérés de toute oppression sociale et nationale, créeront ensemble la Fédération Révolutionnaire au Moyen-Orient.